Décret n° 2020-1582 du 14 décembre 2020
 
Chères adhérentes, chers adhérents,
 
A la demande de la CMF et de l'ensemble des têtes de réseau de l'enseignement et des pratiques amateurs, soutenues par la COFAC, le Ministère de la Culture a obtenu ce week-end un arbitrage du comité interministériel de crise permettant une ouverture sur le déconfinement des structures d'enseignements artistiques. 
 
A partir du 15 décembre, toutes les structures dont l'enseignement artistique est l'activité principale, y compris les structures associatives, peuvent rouvrir pour toutes les activités des MINEURS sauf l'art lyrique :
"Art. 3 du décret du 14 décembre [...] Le 6° de l'article 35 est complété par la phrase suivante : « Ces établissements et ceux de l'enseignement artistique relevant du spectacle vivant et des arts plastiques sont autorisés à accueillir des élèves mineurs dans les autres cycles et cursus, sauf pour l'art lyrique »".
 
Les dérogations précédentes (pratiquants professionnels, élèves inscrits dans les classes à horaires aménagés, en troisième cycle et en cycle de préparation à l’enseignement supérieur) restent en vigueur. Pour ces cycles préprofessionnels, les MAJEURS continuent donc à être accueillis.
 
Toutes les pratiques doivent se faire en respectant les mesures sanitaires d’hygiène de désinfection et de distanciation, et port du masque pendant la pratique sauf instruments à vent (distance de 2 mètres). Vous pouvez consulter le guide d'aide à la reprise publié par le Ministère de la Culture en septembre qui regroupe de nombreuses préconisations et conseils. Le Ministère nous informe par ailleurs que le protocole sanitaire renforcé sera bientôt disponible, nous vous le transmettrons dès publication.
 
En revanche, nous déplorons que les orchestres soient toujours à l'arrêt, sauf orchestres composés uniquement de mineurs.
 
Enfin vous pouvez désormais circuler librement, sans attestation et sans limitation géographique de 6h à 20h. En revanche, pendant les horaires de couvre-feu, soit de 20h à 6h, vous devrez vous munir d'une nouvelle attestation de déplacement dérogatoire. Ne sont autorisé que les :
 
  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle ou le lieu d’enseignement et de formation, déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour des consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés ou pour l’achat de produits de santé.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou précaires ou pour la garde d’enfants.
  • Déplacements des personnes en situation de handicap et de leur accompagnant.
  • Déplacements pour répondre à une convocation judiciaire ou administrative.
  • Déplacements pour participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative.
  • Déplacements liés à des transits ferroviaires ou aériens pour des déplacements de longues distances.
  • Déplacements brefs, dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile pour les besoins des animaux de compagnie.

 
 
 
Nous souhaitons une bonne reprise à tous ceux qui le pourront, et restons mobilisés pour la défense des intérêts de nos adhérents, et plus généralement de la pratique en amateur.
 
Christophe Morizot
Président de la CMF
 
 
Facebook
Twitter
Flickr
Instagram
 
 
Confédération Musicale de France
10-12 avenue de la Marne 92120 Montrouge - 01 55 58 22 82
www.cmf-musique.org